EP 2013

by O'STYL

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    + bonus track
    + transitions acousmatique d'Antoine Layère
    + lyrics
    + poster
    + téléchargement gratuit de l'album digital.

    Veuillez allouer 3 jours ouvrables pour que la version physique vous soit postée.

    Includes unlimited streaming of EP 2013 via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days
    edition of 800 

      €6 EUR or more 

     

1.
04:11
2.
04:02
3.
4.
5.

credits

released September 13, 2013

Hamid Hennane, Yacine Bayan, Jérémie Martin, Paul-Nelson Ruesz

tags

license

all rights reserved

about

O'STYL Bordeaux, France

Dotés d’un MC à la plume affutée, O’STYL se caractérise par de lourdes lignes de basse Hip-Hop et un guitariste mystique au toucher éclectique. Loin du rap gangsta français qui irrigue nos ondes depuis des années, O’STYL se détourne de l’égotrip et prône la tolérance et l’ouverture sans naïveté tout en dénonçant les problèmes réels du monde actuel. ... more

contact / help

Contact O'STYL

Streaming and
Download help

Shipping and returns

Redeem code

Track Name: Eclosion
Comme l'appétit d'un trou noir et la soif du soleil
les projets d'un rêveur dans les limbes du sommeil
le tempo de la basse dans le creux de l'oreille
parfois de l'inspi dans le oinj de pollen
donc voici O'styl les 4 fantastiques
si ton son pue la merde tu peux m'appeler harpic
place à la rime polysyllabique
impolie d'un arabe en France et gaulois en Afrique
HAM aka pearl Harbeur je tiens pas en laisse ma plume hiroshimesque
car il y a des pertes quand je fertilise, le cri de guerre
est hostile c'est un pléonasme
préviens Richter car l'effet est sismique
des créations de failles tectoniques en rythmique
calé sous ma casquette vit un cortex bionique
une intelligence rare pour une bêtise chronique
j'ai conçu mes lyrics comme on prend du bon temps
tu catégorises c'est pas du trip ni du conscient
à mes contemporains jamais contents et c'est constant
je les comprends donc voila pourquoi j'rappe pour rien

Hey, hey ouais fais gaffe tu sais pas toi
on dit quoi, on dit quoi : oui c'est O'Styl oui c'est O'Styl
on dit quoi ?
allez fous le faya
en mode non stop, fucktop, nom d'code
O'Styl phénoménal voici l'éclosion
ressens-tu la première claque, avant l'émotion

E M O T I O N un bon son
jamais s.o.l.o (hello) c s.t.y.l.o well ?
c'est l'hôpital qui se fout de la charité
le Mc dit qu'il rappe fait son beurre de karité
O'styl en concert 0 style quand ils servent la zic
En gros du bull shit en conserve
Hop po po po pop t'as du temps j'ai plein de salive
Le micro regrette l'antipop pop pop
Y'a plus de rimes que d'or noir à Koweit City
Et plus de vannes qu'un convoi de hippies
Ici c'est l'éclosion de l'œuf a surgi la bête
Qui a défaut d'la couper te fera bouger la tête
T'as du toupet du coup t'es celui qui se la pète
Mais ton couplet me dégoute et faut croire qu'il pue la schnek
On vient souper entouré de nos familles et nos proches
Nos ennemis sont en stress comme s'ils attendaient les boches tout prêt
Du refrain on salue tous nos refrés
En direction du ciel toujours le poing levé

La zic ne paye pas, et elle va même creuser le déficit
l'extérieur est en joie et l'intérieur périclite
pré-apocalyptique, t'es calé sur l'bon canal
ou ça balance des mots crades de démocrates soviétiques

Trêve d'enfantillage v'la le chef du village
éjacule les phases de la crème anti âge
pour les wacks un piège, les bouffe comme au p'tit dèj
v'la la pure définition du mot florilège
ne demandes pas qui est ce même les sourds acquiescent
et les manchots tâtent les culs dans la liesse
ma rime est un goulag je fais de l'ombre à Staline
et mes victimes flottent comme en mer saline
salaud
pas très amical comme une section à mi-col
les nerfs d'acier comme un acète ou le patron de Mittal
c'est un maniement de mots ne me demande pas comment
j'ai les commandes élimine mine mes ennemis c'est imminent
seulement j'ai vainement alimenté
le dédain des lors que t'es entré dans l'dédale
salement jeté dans la mare comme un pamphlet
la prose est un bouquet d'épines sans pétales.